Comment le numérique a changé le recrutement ?

numeriquerecrutement

Avec l’avènement d’internet, des messageries électroniques, des job boards (sites internet d’offres d’emploi), des réseaux sociaux comme LINKEDIN, VIADEO et FACEBOOK, des moteurs de recherches, des systèmes d’informations performants et des applications mobiles, le recrutement a radicalement changé en seulement quelques années.

En 2015, une enquête effectuée par REGION JOB auprès de 220 professionnels des RH et du recrutement, met en lumière le gain de rapidité dans les processus de recrutement accompagné aussi d’une forte diminution des coûts en passant de la presse papier aux sites d’emploi sur internet.

 

Outre ce réel gain de productivité observé depuis une quinzaine d’années, on s’aperçoit aussi que le recrutement est devenu plus complexe qu’auparavant : il faut traiter un plus grand nombre de candidatures, pas forcément ciblées, et dans un laps de temps plus court tout en ayant une bonne maîtrise des différents outils et supports (progiciels dédiés au recrutement et à la chasse, base de données, réseaux sociaux, etc…).

 

Certains recruteurs déplorent par ailleurs une perte d’humanité dans les processus de recrutement entre les candidats et les recruteurs. L’usage parfois trop fréquent d’entretien à distance, via SKYPE par exemple, en est l’illustration. Même si ce procédé permet de pallier dans certaines situations un problème de distance géographique ou de contrainte d’agenda, il faut être vigilant à ne pas le généraliser.

 

Avec l’arrivée des jeunes générations sur le marché de l’emploi, plus réceptives à ces modes de recrutements via les nouvelles technologies et aussi plus captifs aux différentes propositions professionnelles, les entreprises ont dû s’adapter et faire face, notamment à un taux de turnover plus élevé chez les jeunes salariés. Ainsi, selon une étude de la DARES (services statistiques du Ministère du Travail – http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/synthese_stat_no_11_-_les_metiers_en_2022-3.pdf) la probabilité d’une rupture avant le premier anniversaire du CDI chez les moins de 24 ans atteint 45,6% contre moins de 35% pour les autres classes d’âge ; la démission étant le premier motif de rupture devant l’interruption de la fin de période d’essai.

 

Dans ce contexte de grande mutation du rapport au travail, les professionnels des Ressources Humaines et du Recrutement ont pour principaux objectifs de stabiliser et fidéliser les salariés, de mettre en place une réelle démarche de GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences) et d’anticiper les recrutements.

 

Enfin, la dernière évolution qui modifie en profondeur le quotidien des RH  et des services recrutement : le marketing RH et les notions de marque employeur. Le métier de RH et de recruteur, en 2016, consiste à rassembler et communiquer autour de la marque Employeur sans oublier d’être une fonction support pour  les managers auprès de leurs équipes.

 

Responsabilités élargies et plus complexes, le métier des professionnels des RH et du recrutement est aussi devenu plus riche et intéressant !

Retrouvez-nous sur notre page Facebook, ainsi que sur Linkedin, Viadéo et Twitter

————————————————————————————————————————————

À propos de Parcours & Sens

Parcours & Sens est un cabinet de recrutement et d’approche directe spécialisé sur les secteurs sanitaire, social et médico-social (personnes âgées, champ du handicap et de la petite enfance).

Doté d’une réelle expertise en recrutement et approche directe (chasse), nous intervenons pour nos clients sur la France entière pour des postes de directeurs d’établissements en EHPAD, SSR, clinique psychiatrique, IME, MAS, FAM, SAMSAH, Résidence Services senior, MECS, ESAT, Crèche…

  • Près de 75% des candidats recrutés sont des directeurs d’établissement et directeurs d’EHPAD. Le reste de nos recrutements étant des postes de cadres en établissement ou au sein des services supports des sièges sociaux.
  • Soit 95% de nos recrutements à des postes de cadres ou cadres dirigeants
  • Taux de renouvellement de 100%. Tous les réseaux, associations ou groupes qui ont été ou sont clients, ont renouvelé au moins une deuxième mission de recrutement.
  • Notre base de données ciblée médico-social et sanitaire compte plus de 12 000
  • Une veille permanente sur les candidats : 200 nouveaux contacts ciblés/mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *